Ulysse (1954)

Ulysse fait partie des péplums mythologiques de l’âge d’or. Le film a été réalisé par Mario Camerini et est sorti en 1954, avec Kirk Douglas dans le rôle-titre. Le film respecte la structure de base de l’épopée d’Homère mais opère de nombreuses coupes pour alléger le récit et le faire tenir sur une durée d’1h40.

On peut diviser le film en 3 grandes parties :

L’absence d’Ulysse

Ulysse est parti depuis de nombreuses années pour le siège de Troie et tarde à revenir. Pourtant, son épouse Pénélope espère chaque jour son retour. Les seigneurs des îles voisines ont pris possession des lieux, convaincus qu’Ulysse est mort, et pressent la reine de choisir un nouvel époux. Celle-ci retarde l’échéance en promettant de choisir son nouveau mari dès qu’elle aura achevé le tissage de sa tapisserie, mais chaque nuit elle défait son travail de la veille. Pendant ce temps, Nausicaa, la fille du Roi Alcinoos de Phélacie, trouve Ulysse échoué sur une plage. Ce dernier a tout perdu, jusqu’à son identité. Il est devenu « Personne ». La fille du roi s’éprend de lui et le mariage est décidé. Mais ce jour là, Ulysse retrouve la mémoire et voit défiler ses aventures.

Le voyage d’Ulysse

Sous la forme d’un flash-back, nous retrouvons Ulysse sur son bateau alors que la colère de Poséidon (ici appelé Neptune) s’abat sur lui, par le biais d’une terrible tempête. A cette étape de son voyage, Ulysse est quelqu’un de fier et arrogant. Débarqués sur une île pour y faire des provisions, lui et ses hommes font la rencontre de Polyphème, le cyclope fils de Neptune, qui les retient captifs. Ulysse parvient à s’échapper par la ruse mais ne peut s’empêcher de révéler son identité, ne faisant qu’amplifier la colère du Dieu des mers. Le navire arrive alors aux abords de l’île des Sirènes. Ulysse ordonne qu’on l’attache au mât car il veut entendre leur chant. Il échoue dans cette épreuve et cède très vite à la tentation, mais comprend quand même que les Dieux lui en veulent et que son retour ne sera pas facile. Ulysse fait ensuite étape chez la magicienne Circée. Celle-ci prend les traits de Pénélope et use de ses charmes pour retenir Ulysse qui, une fois de plus, cède à la tentation et retarde son départ, malgré les avertissements et les conseils de son équipage. Il fera alors face à la mort, en voyant ses hommes l’abandonner et se faire tuer sous ses yeux, puis en rencontrant ses compagnons de guerre morts au combat. Une dernière épreuve lui sera proposée, l’immortalité lui sera offerte, mais il la refusera, comprenant l’importance de la vie terrestre, et se décidera enfin à retourner chez lui.

La vengeance d’Ulysse

De retour à Ithaque, Ulysse ne dévoile pas directement son identité et se fait passer pour un mandiant. Pénélope cède finalement face aux prétendant mais lance néanmoins une dernière épreuve, celle de l’arc que seul Ulysse arrive à bander. Ce dernier révèle alors son identité et massacre tous les prétendants. D’abord effrayée par ses agissements, Pénélope finit par se réjouir du retour de son mari.

Nous ne voyons donc que 3 étapes du voyage qui est beaucoup plus long dans l’épopée d’Homère, mais les thèmes abordés sont bien les mêmes, comme les croyances, le pouvoir des Dieux et des éléments, la thématique du voyage, la tentation ou encore la mort. La grande différence tient surtout dans la personnalité d’Ulysse qui n’est pas ici l’homme rusé, prudent et sage décrit par Homère. Il s’agit au contraire de quelqu’un d’audacieux, qui prend des risques inutiles. Il sera ainsi en partie responsable de la mort de ses hommes et d’une grande partie de ses mésaventures.

Laisser un commentaire