Frédéric 2, l’empereur hérétique – L’âge des croisades 10/12

Nous poursuivons l’histoire des états latins d’orient à la suite de l’échec de la 5e croisade. Jean de Brienne, le régent du royaume, prend la route de l’Europe afin d’informer l’occident de la situation désastreuse des positions chrétiennes en terre sainte. Le pape (Honorius 3) et le grand maitre des chevaliers teutoniques (Hermann Von Salza) proposent à Jean de Brienne de marier sa fille (Isabelle 2) à l’empereur du Saint Empire. L’empereur Frédéric 2 possède les ressources et les capacités pour venir en aide aux états latins. L’accord est conclu, mais l’empereur se révèle sous son vrai vissage, il viole sa jeune épouse, banni Jean de Brienne du royaume et conclu des accords avec le sultan d’Égypte sans pour autant prendre la route de la terre sainte. Le pape excommunie l’empereur, mais ce dernier décide finalement de prendre la route de l’orient, en effet, il vient de conclure un accord pour la restitution de Jérusalem en échange de son soutien au sultan d’Égypte contre l’émir de Damas. La ville sainte revient dans le giron des chrétiens, mais la situation et précaire, la ville est indéfendable et livré au pillage des hordes nomades. Frédéric 2 s’attire l’hostilité des barons et reprend la route de l’occident en laissant une situation plus dramatique encore qu’elle ne l’était. La sixième croisade qui fut dirigée par l’empereur hérétique marque le commencement de la dernière phase de l’âge des croisades.