Anubis, le guide des morts – Mythologie égyptienne

Anubis est l’une des divinités les plus importantes de la mythologie égyptienne, il est le dieu des morts et de l’embaumement, celui qui guide les morts lors du dernier voyage. Son culte apparait pendant l’ancien empire égyptien et peut-être même préalablement dans la période prédynastique. Il est représenté avec une tête de chien, non pas de chacal, l’animal n’existant pas en Égypte antique pendant la période. Il existe plusieurs divinités équivalentes avec des appellations différentes suivant les différentes régions de l’empire, progressivement, Anubis va les absorber pour devenir le seul et unique escorteur des morts. La légende nous raconte qu’Anubis était le fils de Nephtys et d’Osiris, la déesse aurait séduit son frère en prenant l’apparence de sa sœur Isis (qui était l’épouse d’Osiris). C’est d’ailleurs la déesse de la magie (Isis) qui va élever l’enfant en cachette afin qu’il ne soit pas assassiné par Seth (l’époux de Nephtys). Anubis sera le fidèle allié d’Isis, il assit la déesse lors de recherche du corps d’Osiris (son père) et c’est lui qui réalise le premier rituel de momification lors de l’épisode de la résurrection. Il est le gardien des cimetières et celui qui connaît les mots secrets de passage entre les deux mines, lorsque le corps d’un égyptien mourait, c’est le dieu Anubis qui l’escortait jusqu’au tribunal d’Osiris ou l’âme du défunt sera confrontée à la justice de Maat. Anubis est l’une des déités favorites des nécromanciens pour son rôle de dieu psychopompe. Son culte dépassera largement le cadre de l’Égypte. Les Grecs feront le syncrétisme avec le dieu Hermès, sous le nom d’Hermanubis.